Nos actualités

La FRAYEUR DU HERISSON SAGACE

12 décembre 2022

La frayeur du Hérisson sagace

J’ai reçu une alerte sur « Whatshéri », l’application pour les hérissons, car des individus chassaient mes confrères dans les parcs publics de la ville et les cuisinaient en faisant des vidéos de leurs recettes. Au barbecue, à l’étouffée (Sic) ou au champagne, j’allais finir en civet pour restaurer une famille au repas de réveillon, moi le hérisson sagace… J’ai paniqué et je me suis précipité à la maison du peuple pour me réfugier au milieu des personnages de la crèche provençale, espérant ne pas être repéré par ces êtres « barbarissons », bénéficier de la présence de fragiles santons d’argile et du public venu en nombre pour les admirer, d’autant plus, que ces « hérissonidaires » ont été relâchés sans poursuites…

A l’hôtel de ville, on m’a indiqué qu’il n’y avait pas de crèche et que je devais partir. Mais l’animal protégé, c’est moi !

Et la tradition séculaire du monde occitan ?

Et l’avis du conseil d’Etat de 2016 qui les autorise dans les bâtiments publics lorsque les crèches présentent un caractère culturel, artistique ou festif ?

Où je vais me réfugier, moi ?

C’est un comble que d’habiter dans la seule mairie qui n’a pas de crèche provençale à la période de Noël !

Puis Whatshéri a de nouveau vibré et j’ai appris que les faits s’étaient produits très loin d’ici et que le risque était désormais passé. En repartant, j’ai croisé une personne ceint d’une écharpe qui apprenant mon aventure m’a déclaré :

««« Mon avis sur les crèches dans nos Mairies ? Je vous le dis sans détour, je ne vois pas pour quelles raisons, notre tradition qui date du XVIIIe n’y trouverait pas sa place. La crèche provençale, on y trouve tous les personnages caractéristiques de la vie d’un village. Les provençaux, attachés à leurs coutumes, installent dans chaque maison leurs santons avec beaucoup de bienveillance, très souvent avec les enfants et les petits enfants. C’est culturel, artistique et festif. Et pourquoi ne pas interdire les jeux de cartes dans les CMA de la Ville pendant qu’on y est ? Vous me trouverez toujours à vos côtés pour défendre la République, nos traditions et aussi les hérissons ! Et faï cagua, ceux qui n’ont rien compris !»»»

Si j’ai parfois des doutes sur l’espèce humaine, après cette rencontre, je crois qu’il existe des gens intègres, sensés et honnêtes.

Passez de bonnes fêtes en famille et bon bout d’an et à l’an qué vèn ! 

 

 

Tous les Billets du HERISSON SAGACE sont à retrouver ici