Nos actualités

Le HERISSON SAGACE RENCONTRE PRUNE

8 novembre 2022

Notre Hérisson rencontre PRUNE

«  » »Connaissez-vous Prune ?

Aujourd’hui, j’ai fait une rencontre insolite et vous en narre les tenants et aboutissants. Alors que je vaquais à mes occupations habituelles, je tombe museau à museau avec une furette ! « Que faites-vous là mademoiselle ? » « Bonjour, je m’appelle Prune et on m’a embauché pour chasser les ESOD marseillais ». « Les qui ? ». « Les espèces susceptibles d’occasionner des dégâts, en fait le rat dont je suis le prédateur ancestral en France ». « Mais Madame, il n’est pas seul le rat, ils sont des millions ! Et il est d’abord marseillais ! ».

« Et où résidez-vous ? ». «  J’arrive du Gers et je repars dès que j’aurai terminé ma mission de capture écologique ». «Le fini-parti en quelque sorte ! Désolé ma douce, mais je ne connais pas Du Gers ? ». « C’est un département à la campagne situé à 500 kilomètres environ mais je vous rassure, je suis venue en camionnette ! ». « Au diesel ?, pas très écologique tout ça. Vous n’auriez pas des cousins plus proches d’ici pour faire ce travail ? »  « Bien entendu mais moi et ma troupe, nous sommes une trentaine de furets, nous sommes des spécialistes ! ». « Ha des spécialistes de la campagne pour chasser le rat de la Ville ! Et en surmulot, vous vous y connaissez ? ». « Je ne connais pas cette espèce, C’est un rat ? ». « Le surmulot est au rat, ce que la chocolatine est au pain au chocolat ! ». « Et bien, ma chère, je vous souhaite bien du courage car vous allez en faire des allers et retours pour éradiquer le rat de Marseille. Cette ville a XXVI siècles et jamais personne n’y est arrivé. C’est un rat des villes qui connait parfaitement son environnement et ses habitants. Il est ancré dans la cité et en est un symbole. Marseille sans rats, c’est une bouillabaisse sans rouille, un vieux port sans Ferry Boat, des rues sans déchets ou sans voitures ventouse, des trottoirs sans motos ou trottinettes, bref une ville sans âme. Et d’ailleurs, à Marseille, n’y a t’il pas d’autres urgences avant de s’occuper des rats ? Comme son ami le gabian, le rat devrait être inscrit au patrimoine historique de Marseille ! »

En guise de salutations pour nous séparer, je lui ai chanté : « il court, il court le furet » mais elle n’a pas saisi la contrepèterie… une furette des champs, je vous dis ! » » »

 

Tous les Billets du HERISSON SAGACE sont à retrouver ici