Rencontre avec Pierre Benarroche

Nous avons rencontré notre Maire de secteur le 15 avril pour faire le point des actions en cours.

Nos sujets d’entretien ont porté, comme souvent ,sur les problèmes liés au bruit, à l’insécurité et à des sujets récurrents tel la place Muselier

1/ Avenue Ferdinand Flotte

Depuis le confinement cette avenue a été privatisée par les riverains Cette décision  a été contestée par des usagers qui ont réunis dans une pétition une cinquantaine de signatures.

La consultation d’un géomètre expert par le CIQ nous a permis de démontrer au Maire le caractère public de cette voie. Si le caractère public est confirmé nous proposons la création d’une piste cyclable.

2/ Manifestations

Nous nous inquiétons des nuisances à venir avec  DELTA FESTIVAL (bruit propreté, incivilité,etc..)

Monsieur Bénarroche pense que le Festival sera reporté voire annulé.

Par contre un Festival Marsatac aura lieu les 20,21 et 22 2021 Août au parc Borely.

La scène sera installée devant le Château face au Parc, l’accès public se trouvera Allées Borely, l’entrée des artistes  se fera par la rue Rue Clot Bey.

Est il raisonnable d’organiser un festival aussi sonore au milieu des habitations. ?.

Bonne nouvelle la mairie principale souhaite décentraliser ces manifestations sur plusieurs sites urbains, donc moins sur nos plages.

 

3 / Stationnement contre Allées du Prado 2

Avis favorable de Mr Bénarroche pour rendre le stationnement payant à cet endroit

4/ Sécurité:

Création à venir de CLSPD : Comité local de sécurité et prévention de la délinquance:

Une  instance de plus pourquoi pas ? quelle efficacité ?

Place Muselier: Les différents courriers du Maire fin 2020 ont en partie porté leur fruits :

La terrasse du bar à Chicha qui a fait l’objet d’un arrêtè d’interdiction, mais la procédure en vue de sa démolition pourrait durer plusieurs mois.

Monsieur Espada, propriétaire des locaux squattés  cherche un repreneur.

5/ ZTL ( Zone à trafic limité)

La mairie travaille à la mise en place d’une restriction de circulation sur le littoral sud entre La Pointe Rouge et Callelongue.

6  / Avenir des CIQ

Notre question au Maire , Quel est l’avenir des CIQ dans le contexte ci dessous ?

Réponse :    Les comités de quartiers seront crées et les CIQ y seront bien entendu                                            intégrés.  On ne sait pas encore comment.

Notre interrogation,: pourront il s avoir encore la même indépendance que la notre vis à vis du pouvoir politique ?

Aucune réponse pour l’instant, nous restons mobilisés.

La création des conseils de quartier a été prévue par une loi de 2002 pour les communes de plus de 80.000 habitants; elle demeure facultative.
Mais la composition, les modalités de fonctionnement et les compétences de ces instances ne sont pas précisés par la loi ! elle sont fixées par le Conseil Municipal.
En ce qui nous concerne, cette création figure dans le programme de la nouvelle équipe municipale au prétexte que « si les CIQ font le job des conseils de quartiers, dans certains cas, des CIQ se sont un peu endormis dans la routine. Des liens se sont tissés avec la majorité municipale en échange de petits services de proximité.
Le coeur du dispositif, sont les citoyens eux mêmes, volontaires et tirés au sort pour permettre une ouverture aussi large que possible. On évitera de donner aux associations un rôle dominant.
Les élus se feront discrets afin de ne pas peser sur les débats.
Ces conseils doivent favoriser l’expression de la parole des habitants des quartiers. Pour cela, ils seront composées de 16 habitants tirés au sort (parité de genre, quota par tranche d’âge) et de 16 représentants d’associations tirés au sort sur liste de volontaires et avec répartition par type d’association.
Les conseils de quartier seront crées dans chaque arrondissement et disposeront d’un budget de fonctionnement propre. Les mairies de secteur mettront à leur disposition les salles nécessaires à leurs activités et à leurs réunions mensuelles. Les conseils de quartier définiront leur règlement de fonctionnement et auront un élu délégué à la vie démocratique comme interlocuteur privilégié. Tous les participants seront indemnisés sur la base de jetons de présence. »

 

I