CIQ Saint-Giniez Prado Plage

juillet 2016

Accueil

Votre CIQ

Fonctionnement

Administration

Conseil d'administration (AG de juin 2012, 2013 et 2014)

Bureau
PrésidentVice-présidentSecretaire généralTrésorier
Charles CrépierJacques DelonJean-Marie FortèsRobert Lesueur


Administrateurs
Nella ColombelFranchette GérardRoger Magnin Annie NortierJean PetitColette Votta

Cotisations


Adhérent
 
Cotisation annuelle Première adhésion Renouvellement
Individuel 16 € par personne
Envoyer à l'adresse du CIQ :
 – chèque à l'ordre du CIQ ;
 – nom, prénom et adresse ;
 – numéros de téléphone ;
 – adresse Internet.
Chèque de 16 € à l'ordre du CIQ.
Copropriété 3,50 € par appartement
Communiquer au CIQ :
• Copropriété :
 – nom de la copropriété ;
 – adresse ;
 – nombre d'appartements ;
 – nom du président du CS ;
 – nom du contact avec le CIQ ;
 – numéros de téléphone ;
 – adresse Internet.
• Syndic :
 – nom ;
 – adresse ;
 – nom du contact avec la copropriété ;
 – numéros de téléphone ;
 – adresse Internet.
 
Appel de cotisation envoyé
au syndic.
Appel de cotisation envoyé au syndic.
Association
Société
50 € par entité
Envoyer à l'adresse du CIQ :
 – chèque à l'ordre du CIQ ;
 – nom de l'association/société ;
 – adresse ;
 – nom du contact avec le CIQ ;
 – numéros de téléphone ;
 – adresse Internet.
 
Appel de cotisation envoyé
à l'association ou à la société.
Appel de cotisation envoyé
à l'association ou à la société.

Statuts

préambule
Les présents statuts de notre CIQ, créé le 2 septembre 1902, annulent et remplacent tout document, statuts ou règlement intérieur, usage ou pratique en vigueur précédemment. Ils entrent en application dès leur adoption.

Article 1 - dénomination
Il est fondé entre les adhérents aux présents statuts une association régie par la loi du 1er juillet 1901 et le décret du 16 août 1901 ayant pour dénomination : Comité d'Intérêt de Quartier Saint-Giniez Prado Plage ou, en abrégé, CIQ Saint-Giniez Prado Plage.

Article 2 - objet
Cette association a pour but la défense et la promotion du quartier et de ses habitants, et plus spécifiquement, la défense du cadre de vie et des intérêts généraux des habitants du quartier, la défense et le maintien des sites et de la qualité de la vie, le respect d’un urbanisme harmonieux et cohérent, la représentation et la défense des intérêts généraux patrimoniaux ou moraux de ses habitants, et ce par tous moyens légaux, y compris judiciaires.

Article 3 - siège social
Le siège social est fixé au 125 rue du Commandant Rolland - 13008 Marseille, par déclaration à la préfecture des Bouches du Rhône le 19/02/1979 (paru au Journal officiel du 3/3/1979). Il pourra être transféré par simple décision du conseil d’administration, sous réserve de ratification par la plus prochaine assemblée générale.

Article 4 - membres
    4.1. composition
    L’association se compose de personnes physiques et morales :
     – membres actifs ;
     – membres d’honneur ;
     – membres bienfaiteurs.
    Sont membres actifs ceux qui sont à jour de leur cotisation (cf. article 13), qu'ils soient adhérents à titre individuels
    ou par l’intermédiaire de leur copropriété.
    Sont membres d’honneur, ceux qui ont rendu des services reconnus à l’association et qui auront été admis par un
    vote unanime du bureau.
    Sont membres bienfaiteurs ceux qui auront versé un don ou une cotisation spécifique fixée chaque année par
	décision du bureau.
    4.2. admission
    Pour faire partie de l’association, il faut habiter dans le quartier, c'est-à-dire avoir son adresse, ou celle de son activité
    professionnelle, dans le ressort géographique le délimitant tel que défini à l’article 12 ci-après. Il faut en faire la
    demande, être agréé par le conseil d’administration et avoir réglé sa cotisation.
    4.3. perte de la qualité de membre
    La qualité de membre se perd par :
     – la démission ;
     – le décès ;
     – la radiation prononcée par le conseil d’administration pour non paiement de la cotisation ou pour motif grave,
        l’intéressé ayant été invité par lettre recommandée motivée, avec préavis minimum de quinze jours, à se présenter
        devant le bureau pour fournir des explications.

Article 5 - déontologie
Toute activité ou propos à caractère politique, philosophique ou religieux, ou encore professionnel ou à but personnel, sont strictement prohibés au sein du CIQ.
De même, personne ne doit se servir de sa qualité de membre du CIQ ou de ses fonctions en son sein, pour quelques causes que ce soit, en dehors des activités propres à l’association ou dûment autorisées par le bureau.

Article 6 - conseil d'administration
L’association est dirigée par un conseil de sept membres au moins et vingt membres au plus, élus pour trois années par l’assemblée générale.
Les membres sont rééligibles.
Pour être élu, les candidats doivent impérativement être membre du CIQ depuis au moins trois années révolues au jour de l’assemblée, avoir fait connaître leur candidature par écrit au président de l’association au moins huit jours avant la date de l’assemblée, et être à jour de leur cotisation.
Les membres du conseil d’administration ne peuvent exercer aucun mandat politique. Tout membre désirant faire acte de candidature à un mandat politique quelconque, devra au préalable, donner sa démission de membre du conseil d'administration, faute de quoi, il serait considéré comme démissionnaire d’office.

Article 7 - bureau
    7.1. composition
    Lors de sa réunion suivante, au plus tard dans le mois suivant l’assemblée générale, le conseil d’administration élit
    parmi ses membres un bureau pour trois ans composé de :
     – un président ;
     – un vice-président ;
     – un secrétaire général et s’il y a lieu, un secrétaire général adjoint ;
     – un trésorier et si besoin, un trésorier adjoint.
    En cas de vacance, le bureau pourvoit provisoirement au remplacement de ses membres par cooptation et il est
    procédé à leur remplacement définitif par l’assemblée générale suivante. Le mandat des membres ainsi élus prend fin
    à la date où devrait normalement expirer celui des membres remplacés.
    7.2. rôle des membres
    Le président dirige les débats et les travaux des dites réunions. Il présente le rapport moral de l’association.
    Il maintient l'ordre et la liberté de discussion. Il signe la correspondance et, conjointement avec le secrétaire général,
    les procès-verbaux des réunions. Il assure l'exécution des décisions du bureau ou de l'assemblée générale.
    Il a tout pouvoir pour représenter l'association en toute circonstance devant toutes les juridictions ou administrations
    publiques, sous réserve	d’y être autorisé au préalable par décision du conseil d’administration.
    Le vice-président remplace le président en cas d’absence ou d’empêchement.
    Le secrétaire général est chargé de tout ce qui concerne la correspondance. Il présente le compte rendu d’activité.
    Il rédige les comptes rendus des séances du comité, du conseil d'administration et des assemblées générales.
    Il assure la transcription à la préfecture des Bouches-du-Rhône des documents exigés.
    Le trésorier tient les comptes de l'association, encaisse les cotisations et règle les dépenses. Il rend compte
    régulièrement au bureau et annuellement en assemblée générale de sa gestion. Les chèques peuvent être signés par
    le président et/ou le trésorier, une seule signature suffit.

Article 8 - réunion du conseil d’administration
Le conseil se réunit sur convocation du président ou à la demande du quart de ses membres. Fréquence : deux fois par an au minimum et chaque fois que cela est nécessaire.
Les décisions sont prises à la majorité et, en cas de partage, la voix du président est prépondérante.

Article 9 - assemblée générale ordinaire
    9.1. composition et réunions
    L’assemblée générale ordinaire comprend tous les membres de l’association à quelque titre qu’ils soient affiliés.
    Elle se réunit chaque année sur convocation du conseil d’administration.
    Le quorum devra être de 40% des adhérents.
    Quinze jours au moins avant la date fixée, les membres de l’association sont convoqués par les soins du secrétariat,
    soit par lettre, soit par voie de presse.
    L’ordre du jour défini par le conseil est indiqué sur les convocations.
    Huit jours au moins avant l'assemblée, chaque membre peut déposer au siège une demande écrite tendant à ajouter
    une question à l'ordre du jour.
    L'ordre du jour devra comporter obligatoirement un rapport moral, un rapport financier et un compte rendu
    d'activités.
    Ne devront être traitées, lors de l'assemblée générale, que les questions soumises à l'ordre du jour.
    Une fois l'ordre du jour épuisé, il est procédé, si besoin est et au cas où leur mandat serait venu à expiration, au
    remplacement des membres du conseil sortants.
    9.2. pouvoirs et votes
    Les membres empêchés d'assister à l'assemblée générale, pourront se faire représenter.
    Le nombre de pouvoirs donnés à un membre présent, est limité à trois.
    Toute question soumise au vote sera tranchée lorsqu'elle réunira la moitié plus un des suffrages exprimés.
    Toute les délibérations sont prises à main levée. A la différence des adhérents à titre individuel, une copropriété ou
    toute personne morale a droit à un seul vote : celui de son représentant ou de son suppléant.

Article 10 - assemblée générale extraordinaire
Si besoin est, ou sur la demande de la moitié plus un des membres inscrits, le conseil d’administration peut convoquer une assemblée générale extraordinaire, suivant les modalités prévues par l’article 9.

Article 11 - règlement intérieur
Un règlement intérieur pourra être établi par le conseil qui le fera alors approuver par la prochaine assemblée générale.
Ce règlement éventuel est destiné à fixer les divers points non prévus par les statuts, notamment ceux qui ont trait à l’administration interne de l’association.

Article 12 - secteur géographique
Le secteur géographique du CIQ (voir menu : notre quartier > plan) est compris dans le périmètre suivant :
12.1. La première avenue du Prado, côté pair, partie comprise entre la rue Daumier et le rond-point.
12.2. La deuxième avenue du Prado :
 – côté pair, entre le rond-point et la plage ;
 – côté impair, entre l'avenue de Mazargues et la plage, avec les précisions suivantes :
    . le boulevard Carmagnole, côtés droit et gauche jusqu'à la hauteur de l'entrée de la Résidence Prado Parc
     (les commerces de cette rue ont été rétrocédés au CIQ Grand Saint-Giniez, avenue de Mazargues, le 3 décembre
     1986),
    . le boulevard Pèbre jusqu'à la rue Raphaël Ponson en limite du parc Henri Fabre jusqu'à l'Huveaune.
12.3. La promenade de la plage, baptisée avenue Georges Pompidou, depuis l'embouchure de l'Huveaune jusqu'à la rue
du Colonel Sérot et, sur sa gauche, la rue de Ramatuelle qui se prolonge sous les noms d'avenue de la Garde Freinet et
rue Pablo Picasso jusqu'à l'impasse des Colonies.
12.4. Limite nord : elle est délimitée par le mur de séparation de l'ancienne propriété Mosinger, à partir de la rue Pablo
Picasso jusqu'à la crête de la colline et descend sur l'extrémité nord-ouest de la Résidence Flotte. Elle longe ensuite
l'extension de la Résidence Flotte sur le côté droit de la rue Bienvenu et débouche sur l'avenue Ferdinand Flotte au
travers des terrains de l'école et de la clinique Wulfram Puget. La limite descend, côté impair, jusqu'à la rue Paradis et
rejoint la rue Daumier, côté pair, jusqu'à l'avenue du Prado.
Article 13 - ressources
Les ressources de l'association se composent :
 – d'une cotisation annuelle fixée par le conseil d’administration et approuvée par l'assemblée générale ;
 – de toute cotisation exceptionnelle qui pourrait être décidée dans un cas déterminé par l'assemblée générale ordinaire
   ou extraordinaire ;
 – de toute souscription facultative, sollicitée par le bureau en vue d'une action de bienfaisance ou d'activité en harmonie
   avec l'objet de l'association (exemple : vide-greniers) ;
 – de subvention ponctuelle.

Article 14 - rattachement
Le CIQ adhère à la Fédération des CIQ du 8e arrondissement de Marseille et à la Confédération générale des CIQ de la ville de Marseille et des communes environnantes, associations reconnues d’utilité publique.

Article 15 - modification des statuts
Les présents statuts, conformes aux statuts types de la confédération, ne pourront être modifiés que par décision de l’assemblée générale extraordinaire obtenue à la majorité de deux tiers des suffrages exprimés, et représentant plus de la moitié des membres de l’association.

Article 16 - dissolution
En cas de dissolution prononcée par les deux tiers au moins des membres présents à l’assemblée générale, et représentant plus de la moitié des membres inscrits, un ou plusieurs liquidateurs sont nommés par celle-ci et l’actif, s’il y a lieu, est dévolu conformément à l’article 9 de la loi du 1er juillet 1901 et au décret du 16 août 1901.
Quoiqu’il advienne, les documents administratifs et archives seront transmis au siège de la Confédération des comités d’intérêt de quartier de la ville de Marseille et des communes environnantes.

Créé le 2 septembre 1902
         ...
Modifié le 11 juin 1950
Modifié le 25 juin 2007
Modifié le 25 juin 2012

 Le président          le secrétaire général       le trésorier
 Charles Crépier      Jean-Marie Fortès          Robert Lesueur

Plan

Services à la demande

  MPM propose une assistance gratuite avec trois accès possibles, qui va remplacer Allô-Mairie.

Réalisations

  Voici quelques résultats récents, obtenus grâce à nos actions :

Annonces

Nos psychologues spécialisées interviennent à trois niveaux :

COFASS
14 bd Joseph Vernet, Conciergerie, F - 13008 Marseille
Tél. : 0970 444 520 (prix appel local) - Fax : 0170 247 193
Mail : contact@cofass.com

Minibus 86

Le moyen de transport qui manquait dans le VIIIe arrondissement vers la colline Périer est maintenant en fonction.
Il a abouti grâce à la mairie de secteur du 6-8.
Ce projet était soutenu par deux CIQ : Périer Crémieux Gratte-Semelle et Saint-Giniez Prado Plage qui a proposé un circuit retenu par RTM.

A l'essai pour six mois depuis le 19 octobre 2015, il est accueilli avec satisfaction par les usagers. Quelques aménagements sur l'horaire et la fréquence de rotation assureront le succès de cette création.

Propreté

Bruit

Le bruit est inévitable dans une grande ville. Dans notre quartier, il provient principalement des grosses motos* ou des
deux roues*, des réunions* de jeunes gens dans la rue et des établissements diffusant de la musique*.
[Poser la souris sur les mots suivis de *.]

Quand devient-il une nuisance sonore ? Le décret n° 2006-1099 du 31 août 2006 relatif à la lutte contre les bruits de
voisinage en donne la définition :
« Article R. 1334-31. − Aucun bruit particulier ne doit, par sa durée, sa répétition ou son intensité, porter atteinte à
la tranquillité du voisinage ou à la santé de l’homme, dans un lieu public ou privé, qu’une personne en soit elle-même à
l’origine ou que ce soit par l’intermédiaire d’une personne, d’une chose dont elle a la garde ou d’un animal placé sous
sa responsabilité.
Article R. 1337-7. − Est puni de la peine d’amende prévue pour les contraventions de la troisième classe le fait d’être à
l’origine d’un bruit particulier de nature à porter atteinte à la tranquillité du voisinage ou à la santé de l’homme dans
les conditions prévues à l’article R.1334-31. »
Cette règlementation est valable de jour comme de nuit. 

Pour plus d'information, consulter sur Internet :
 • Ministère de la santé : bruit et santé.
 • Guides du maire : bruits de voisinage et guide.
 • Centre d’information et de documentation sur le bruit : CIDB.

Cependant, faire cesser ces nuisances n'est pas aussi simple que le disent les textes. Pourquoi ?
 • Les nuisances sonores ont une faible priorité dans les missions d'intervention de la police nationale ou municipale.
    Elles passeront toujours après les appels au 17 pour agression, vol, accident ou rixe entre conjoints.
    Les effectifs sont insuffisants, même si la police municipale était en mesure d'intervenir la nuit.
 • La police constate peu de délits et pratiquement aucune sanction n'est appliquée.
 • Le laxisme ambiant et la démission des parents cautionnent l'incivisme des adolescents et des conducteurs de
    deux roues.

« Gens de la ville, dormez en paix ! » est un droit que la municipalité doit faire respecter.
Pour obtenir gain de cause, il faut manifester votre demande de quiétude avec insistance et acharnement : 
 • Écrire vos témoignages : date, durée, description de la nuisance, etc., sur une période donnée.
    Rédiger des pétitions signées par les riverains.
 • Produire des vidéos prises par un système de vidéosurveillance déclaré et règlementaire.
 • Porter plainte (pré-plainte en ligne) à titre collectif ou individuel chaque fois que la nuisance se produit.
    En l'absence de traces écrites, l'Administration accordera beaucoup moins d'importance à vos problèmes.
 • Effectuer un constat d'huissier si l'on envisage de porter l'affaire devant les tribunaux. 
 • Faire intervenir la presse, ça rafraîchit la mémoire à tout le monde !

Votre CIQ doit être en copie de vos démarches pour disposer d'une synthèse au niveau du quartier et vous relayer
efficacement.

Nous lançons une opération nuits tranquilles et nous comptons sur votre soutien actif dans cette croisade contre le bruit.

Travaux

Aujourd'hui

Bulletins

Octobre 2010 Janvier 2011 Octobre 2011 Décembre 2011 Mars 2012 Mai 2012 AG 2012 Octobre 2012 Décembre 2012


Mars 2013 Mai 2013 AG 2013 Octobre 2013 Décembre 2013 Mars 2014 Mai 2014 AG 2014 Octobre 2014


Décembre 2014 Mars 2015 Mai 2015 AG 2015 Octobre 2015 Décembre 2015 Mars 2016 Mai 2016 AG 2016

Vide-greniers

terminé

Dimanche 17 avril 2016, de 8 h à 18 h.

Parc de stationnement promenade Georges Pompidou.

Réservation des emplacements avant le 1er avril, de 15 h à 19 h.

Photos du 17 avril 2016

   ← cliquer sur la photo

Police

 • Nous avons un partenariat avec la police du VIIIe arrondissement. Nous nous réunissons tous les mois avec la police
    nationale et la police municipale pour faire le point sur les affaires en cours. Nous communiquons nos demandes par Internet à nos
    correspondants, ce qui est un gain de temps considérable.
	
 • Pré plainte en ligne : cette procédure évite l'attente au commissariat. voir.
 
 • Voisins vigilants : pour protéger votre habitation lorsque vous vous absentez. 

Euro 2016

La Fan Zone du championnat d'Europe de football 2016 sera sur la plage du Prado pendant 31 jours, du 10 juin au 10 juillet.

La sécurité de cet événement sera assurée par la préfecture de police, compte tenu des risques d'attentat et des débordements des supporters d'équipes rivales.

Cependant, la quiétude des riverains va être mise à rude épreuve pendant un mois, précédé et suivi par le bruit de l'installation et du démontage des équipements, de l'écran géant et du village d’animations.

Le CIQ a demandé à la mairie centrale quels étaient les contrôles prévus dans le cahier des charges des manifestations qu'elle organise sur la plage.

En voici la liste : Pour tous les détails concernant cet événement sportif, vous pouver consulter le dossier de presse.

Contact